Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Publié le par Gabriella
Gazon d'un autre temps ?!!

Une fois n'est pas coutume, je laisse la place et la plume à un homme afin qu'il clame son opinion sur un sujet de haute importance dans notre société : les poils ou l'épilation.

"Je suis un homme et je profite du blog de ma compagne pour aborder un sujet qui me fait régulièrement monter la moutarde au nez !

La chasse au poil, surtout féminin, a été lancée pour des tas de raisons et notamment bien sûr pour alimenter un marché non négligeable.

Je suis maintenant un homme qui peut se prévaloir d’un certain recul dû à son âge. Je n’ai connu la mixité à l’école qu’à partie de la 6ème. J’ai pu ainsi découvrir la puberté en compagnie de la gente féminine du même âge. L’apparition du poil était aussi rassurante que la certitude de devenir un homme ou une femme. J’ai vu certaines de mes amies s’arranger pour lever le bras afin de bien montrer que leur féminité était bien en train de s’installer !

De nos jours, les jeunes filles semblent prétendre que c’est la pornographie qui induit la mode du « sans poil ». Il y a des années, la pornographie ne laissait voir que les poils pubiens et rares étaient les vulves qui apparaissaient à travers les toisons. Et Dieu, qu’est-ce que l’on fantasmait !!... De nos jours, nous n’avons droit qu’à des sexes de pré-pubères. Un mollusque sur un mont de Vénus stérile qui se demande ce qu’il fait là !

J’ai lu que la pratique de cunnilingus poussait les participants à raser les femmes …. Que l’on me montre un clitoris avec un poil et je réviserais mon propos !!

L’hygiène est évoquée pour les aisselles et l’entre-jambe. A mon avis, les problèmes d’épilation entrainent bien plus de problèmes de santé !!

Il y a tout simplement beaucoup d’hommes qui ne disent rien mais qui aiment les poils féminins. Evidemment, c’est plus difficile d’aimer des poils sur les jambes quand ceux-ci repoussent drus et piquants. La majorité silencieuse des hommes dirait … qu’il ne fallait pas y toucher !

La guerre des sourcils a enfin était gagnée pour les amateurs de … tout poil !! Il y a eu une mode qui consistait à raser les sourcils pour ne laisser qu’un trait de crayon. Bonjour l’espoir !

Les artistes ont représenté les poils, laissons leur la pertinence de l’esthétisme.

Dieu créa les femmes et les toisons….

Publié le par Gabriella
VIVALDI : Les 4 saisons

Ici, on joue "L'été" de Vivaldi au conservatoire de l'Aquila (Italie), un trio de jeunes musiciens à l'accordéon. Comme j'aimerai être à leur place et savoir faire frémir l'assemblée. Sans commentaire, c'est du pur bonheur.

Publié le par Gabriella
Love Story

"J'ai fait un rêve dans le temps passé,

Quand l'espoir était brillant,

Et que la vie valait encore la peine d'être vécue,

J'ai rêvé que l'amour ne mourrait jamais."

De nos jours, on dit que l'amour dure 3 ans, 7 ans ou peut-être, avec de la chance, un peu davantage.... Pourquoi pas un amour qui grandit avec le temps, qui s'épanouit à force d'aimer l'autre, se nourrit de son regard. A le voir chaque jour au réveil, on le trouve toujours plus beau, plus tendre, plus exceptionnel, lui et pas un autre, lui seul au monde. Le caresser nous rend vivant, vibrant et son amour nous embellit.... Moi j'aime l'amour de cette façon et pas autrement.

Et vous, croyez-vous à l'amour éternel, brûlant, passionnel et passionnant ?

Publié le par Gabriella
ODE AUX FILLES JUSTE NORMALES

On nous avait dit que « Non, c’est fini les défilés avec des filles de 35 kgs ». Pourtant, elles sont toujours là, l’œil terne, les joues creuses et l’allure porte-manteau, elles ont décidément mauvaise mine les mannequins filiformes.

Dans la vraie vie, enfin la nôtre, on ne leur ressemble pas souvent même si on avait les moyens de s’offrir une pièce « Yves St-Laurent » ou « Chanel ». Non, c’est pas vraiment çà. Allez savoir pourquoi. Vous savez, c’est comme dans la pub : « Trop de hanches, trop de cellulite, trop petite, etc… » Dites-moi comment on fait pour être parfaite de partout (à part avoir une baguette magique) : dents blanches, peau lumineuse, cheveux brillants et j’en passe ?

J’ai trouvé un truc… On se la joue « celle » qui marche tête haute et qui sourit parce qu’elle est bien dans sa peau, celle qui s’aime parce qu’elle existe même si elle ne dépasse pas 1.60 m. On fait face à l’adversité en trouvant de belles fringues qui vont bien, des accessoires sympas, on peut être resplendissante … surtout avec un peu de ventre et de belles fesses (ne loupez pas le blog de Big Beauty, elle est ronde et sublime).

Votre assurance vous embellit, votre allure en fera craquer plus d’un et vous y gagnerez en joie de vivre à ne vouloir copier personne car chacun est unique qu'on se le dise et redise.

ODE AUX FILLES JUSTE NORMALES
Publié le par Gabriella
B.B. a 80 ans

Cette année, nous fêtons de jolis anniversaires. Les 80 ans de Brigitte Bardot et de Sophia Loren et les 50 ans de Monica Bellucci. Des sex-symbols connus mondialement. La beauté est à la fête.

Je parlerai principalement de Brigitte Bardot qui fut LE sex-symbol international des années 50 et 60. Malgré ses courbes et sa moue légendaires, elle ne fut pas particulièrement heureuse et sa carrière d’actrice s’arrête volontairement à 40 ans (après 48 films et 80 chansons).

C’était pourtant l’emblème de l’émancipation des femmes et de la liberté sexuelle et ce, malgré elle car ce qu'elle désirait plus que tout, c'est d'être libre. Ne dépendre de personne, c était son credo. Elle avait souffert d’une éducation rigide qui la pousse à un premier suicide à 16 ans. 1er suicide suivi de bien d’autres malheureusement. Voulait-elle vraiment mourir car parfois souhaiter mourir ne signifie pas forcément refuser de vivre ? Elle souffrait surtout de sa notoriété, elle que l’on traitait souvent de putain. Lorsqu’on a une telle beauté sauvage qu’on exhibe avec légèreté ou arrogance, on suscite de la jalousie. Elle était une femme libre et ce ne fut pas facile à l’époque de la femme au foyer qui dépend de son homme. On n’a jamais traité Alain Delon de salaud alors que lui aussi avait cette beauté étincelante.

Les divers mariages de Brigitte Bardot sont souvent des échecs et son dernier mari, Bernard d’Ormale, semble aujourd’hui la combler. L’appartenance de M. D’Ormale au parti du FN a fait polémique d’autant que BB n’a jamais caché ses idées très pro-françaises, elle est proche de Marine Le Pen. Dans ses livres, elle a toujours parlé à cœur ouvert de sa vie, de son seul fils Nicolas, ses amours, ses déceptions concernant la France qui ne se ressemble plus et la défense des animaux. Elle raconte : « Je vis comme je veux et je me fiche des autres ».

Sa sensibilité est toujours à fleur de peau. Elle a souffert concernant la détresse animale ou humaine. Ses dernières 40 années sont une lutte pour faire voter des lois concernant l abattage afin d’éviter la souffrance des animaux. Ses forces et sa fortune y passent. Elle veut encore lutter et surtout y croire………

Publié le par Gabriella

J aime commencer ce doux mois d'octobre par cette merveille de l'oeuvre de Rossini interprétée par Pavarotti. J'ai longtemps hésité car l'interprétation de Roberto Alagna est somptueuse mais il faut bien choisir. Rossini savait travailler ses crescendo et l'émotion est forte lorsque nous l'écoutons.

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Articles récents

Hébergé par Overblog