Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Publié le par Gabriella
Les blogs des deux Marie

Dans le mode de la blogosphère, il y a des blogs que j’aime lire au quotidien. Beaucoup de sujets sont abordés : photo (salut mon Logan), cuisine, mode, frivolités, décoration, écologie, scrap (biz à Anaïs de mon cœur), etc….. et certains font partie de mes favoris pour diverses raisons. Parfois, la personnalité de l’auteur, l’originalité de son écriture, une rare sensibilité et pour mon plus grand plaisir, beaucoup d’auteurs masculins se mettent à l’écriture pour discuter sexe, couple, intimité (super non ?). Je pourrais en parler longuement mais je suppose que vous utilisez internet autant que moi et que vous n’avez besoin d’aucun conseil. Toutefois, j’aimerais mettre en avant deux fortes personnalités qui écrivent sur le couple, la vie et tout ce qui va avec…

Il y a Marie May Laborie qui poste « astuces pour être heureux en couple et ….heureux tout court ». Son blog s’appelle « L’objet de mon désespoir ». Voici ce que nous pouvons lire de ses pensées :

"En ce moment, portée par pas mal de « rebondissements », je me rends compte à quel point il est difficile de dissocier ce qui est de soi, ce qui est de l’autre et ce qui n’appartient à personne, ce qui n’est qu’imagination, projections et autres joyeusetés de ce genre. Et au milieu de ce mélange d’émotions, de pensées, d’actes, une chose importante – me semble-t-il- m’est apparu. Ce qui fait souffrir, en fait, ce n’est pas les actes, les paroles, les pensées, c’est ce que nous « voulons ». Plus précisément, ce qui fait mal, c’est « ce que nous voulons » et qui est « contrarié ». Ce que nous estimons être juste, ce que nous croyons mériter, ce que nous pensons devoir attendre de l’autre. Un peu comme si ce que nous étions intrinsèquement, était en danger si ce que nous voulons était contrarié. Un truc du genre, « tu as deux bonbons, il est normal que tu m’en donnes un, ne serait-ce qu’en mémoire de notre amitié qui dure quand même depuis 20 ans, le partage, c’est la base du respect ». Dans ce mélange d’injonctions, j’ai trouvé plusieurs « catégories », peut-être en aurez-vous d’autres… Finalement, nous jugeons notre valeur en fonction de la façon dont les autres suivent ce que nous « voulons »."........

Marie Da Cruz a un autre style, bien à elle. Fille du Sud, on sent la force de se battre, de vouloir en découdre et d’aimer la vie même si celle-ci n’a pas toujours été tendre. Son blog s’appelle « Mon blog est un roman » -le blog optimiste qui rend heureux-. Vous y trouverez des tas d’astuces sur le couple et elle décortique les sentiments avec intelligence : la jalousie, l’infidélité, la solitude mais aussi comme passer une journée sympa en regardant le temps passer et rire. Voici un extrait de son écriture :

« Etre en couple, après avoir enfin trouvé sa moitié, est le but de chacun de nous, cela n'en est pas moins difficile à gérer et donc à vivre au quotidien !S'adapter à l'autre, faire des concessions, aimer et accepter l'autre tel qu'il est, nécessite beaucoup d'efforts, pour qu'un couple puisse survivre. C'est un travail de tous les jours.Un point très important néanmoins, voire essentiel, dans tout cela : les disputes ! On le sait, tout le monde y passe, même les personnes les plus pacifistes. Certains couples en font même une habitude, un jeu ; d'autres au contraire, voient dans ces conflits le début de la fin. Voici quelques conseils pour apprendre à bien vous disputer ...............".

Un autre thème, cher à toutes ces midinettes frivoles que nous sommes :" L’éternelle jeunesse, tout le monde en rêve :

Ces lignes sur notre visage, ces mollesses dans la peau, les seins qui piquent du nez… Et bien, figurez-vous que tout cela ne nous dérange pas forcément, au contraire, nous serions plutôt des intolérants du miroir ! Tout ne serait que dans notre tête, alors ? Essayons d'en savoir plus."

Vous l’avez compris, elle a du talent et ses conseils sont toujours empreint de sagesse et de bienveillance. Vous pourrez trouvez ses e-books sur Amazon. A vous de vous baladez sur le net et lire au gré de vos envies.

Et à bientôt sur mon blog aussi les gogos !

Allez pour la route, une video de Jacques Salomé qui nous parle d'amour, écoutez ca vaut la peine...

Les blogs des deux Marie
Les blogs des deux Marie
Publié le par Gabriella
GRAND CORPS MALADE

Comme une évidence........ Vous n'appréciez pas particulièrement le slam, aucune importance, ce texte est une poésie dédiée à l'amour alors forcément vous l' aimerez en cette période de célébration qu'est ce sentiment le plus important à tous et partout !

"Je comprends pas tout ce qui se passe, y a pleins de trucs incohérents

Depuis qu'elle est là rien n'a changé, mais tout est différent

Elle m'apporte trop de désordre et tellement de stabilité

Ce que je préfère c est sa force mais le mieux c'est sa fragilité"...

Publié le par Gabriella
Pourquoi ne plus boire de lait.....

Aujourd’hui, j’aborde le sujet de la désinformation (ou le manque d’informations !) sur le lait et son soit-disant apport en calcium. Je donne des informations différentes de celles qui sont généralement relayées par les médias. Mais de plus en plus de scientifiques sonnent l’alarme.

On entend “mangez des produits laitiers et vous aurez un squelette solide” . Il paraîtrait que le calcium contenu dans les produits laitiers est essentiel à la croissance des enfants et à la santé de chacun. !?!
On nous vante les mérites du lait depuis au moins 50 ans. Tout a commencé avec la distribution du verre de lait (pour diminuer l’alcoolisme dans les familles) dans les écoles qui a été instituée par Pierre Mendes France en 1954. Depuis cette date, le calcium et les produits laitiers ont été glorifiés à un tel point qu’il parait nécessaire aujourd’hui d’avoir sa dose de lait et ses dérivés : yaourts, actimel…, dès sa plus tendre enfance.

Pourtant, ce que les thérapeutes constatent va à l’encontre de ces idées. Il est facile de se rendre compte que les plus grands consommateurs des produits laitiers deviennent allergiques (asthme, eczéma…), souffrent de rhumatismes, de problèmes cardiaques, …d’ostéoporose et de déminéralisation !

Comment votre corps digère-t-il les nutriments du lait de vache (bio sans pesticides) alors que nous n avons plus les enzymes nécessaires dès l âge de 3 ans?
* Son apport en protéines est très important puisqu’il en contient 3 fois plus que le lait maternel. Ces protéines sont normalement destinées à faire grossir un veau en très peu de temps. Or, les caséines (protéines) forment de gros grumeaux quand elles entrent en contact avec l’acidité stomacale. Elles gênent ainsi la digestion gastrique et l’assimilation des autres nutriments.
* Il apporte une quantité trop importante de graisses saturées. Ainsi, quand vous buvez 1 litre de lait, c’est comme si vous mangiez 30 à 40 gr de beurre. Ces graisses n’ont aucune valeur nutritive mais un impact négatif sur la sphère cardiaque.
* Son sucre, le lactose, est mal digéré dans les intestins de l’adulte et de l’adolescent. * Il apporte une grande quantité d’oestrogènes (hormones féminines) qui peuvent entraîner des déséquilibres hormonaux.

Le lait contient du Calcium, oui! Mais… encore faut-il l’assimiler ! Vous trouverez facilement du calcium dans les amandes (on fait du délicieux lait d amandes), noisettes et même le choux.
Pourquoi les animaux ne boivent le lait de leur mère que petit mais jamais à l’âge adulte ?
Pourquoi n’ont-ils pas de carences, quel que soit leur mode alimentaire (végétarien ou carnivore)? Pourquoi ne trouve-t-on pas de cas d’ostéoporose parmi les populations qui ne consomment aucun produit laitier ?
C’est surtout de magnésium dont votre organisme a besoin. Si vous êtes carencé en calcium, votre corps peut transformer le magnésium en calcium (par transmutation biologique).
Si vous voulez en savoir plus, lisez le livre de Thierry Souccar (ses videos You Tube) « Lait, mensonges et propagande »

Publié le par Gabriella
A l'approche de la St Valentin

Alors que je m’apprêtais, comme promis, à écrire ce texte tant attendu concernant « le laitage et ses mensonges » (alimentation saine je te veux), un des amis de ma fille me demande : « Pourquoi dans ton blog tu ne parles jamais sexe ? » ….. Ah, ben oui pourquoi donc ? me demandai-je ? J’ai, certes, commencé ce blog pour parler littérature, cinéma et autres (et même d’amour) mais pourquoi pas sexe . Je fais partie de celles qui préfèrent le pratiquer plutôt que d’en parler et je ne suis pas plus coincée qu’une autre. Et puis, mes enfants me lisent, non mais je ne vais pas les traumatiser quand même !!

Seulement, qu’en dire ? Je ne vais pas « m’étendre » sur les diverses positions (vous les connaissez mieux que moi). On a tous nos préférences, au lit ou ailleurs –j’ai fait une liste, avec une amie, des divers endroits où nous avons pratiqué avec nos partenaires et c’est génial ces discussions entre filles). Je ne reviens pas non plus sur l’orgasme vaginal ou clitoridien.

Faire l’amour, c’est d’abord du désir qui envahit le corps et l’âme au simple contact de l’autre. Le baiser et les caresses sont indispensables mais également les mots. Mais parlons d’une pratique qui n’est pas aussi simple que l’on pourrait le croire puisqu’il commence à y avoir des cours et stages un peu partout. Nous parlons du plaisir de ces Messieurs (il paraît qu’ils aiment çà).... Il s’agit de la fellation.

Ce n’est pas si facile, il faut savoir contenter le mâle, mesdames. Les questions fusent : " Est-ce que la main descend trop bas et tire sur le frein, les dents gênent-elles ? Le plaisir mêlé de crainte à l’idée de faire mal, la cadence trop rapide ou peut-être trop lente, les doigts qui serrent trop fort, l’incertitude quant aux résultats." On peut toujours rêver de la pipe parfaite. Fabio Volo a cette expression pleine de bon sens et finalement bien pratique : « Tiens- là comme si tu tenais un canari, pas trop serré pour ne pas l’étouffer mais pas trop lâche pour ne pas le laisser s’envoler ». Voilà, il ne reste plus qu’à y aller. Mais il paraît que la bonne pipe, c’est quand au final la femme bien aimée et adorée avale le sperme (paroles de mecs) !

Moi je vous dirais simplement, laissez-vous aller à faire ce que vous aimez mais renseignez-vous aussi sur ce que l’autre aimerait qu’on lui fasse, soyez à l'écoute, c'est essentiel .

Si vous aimez ce type d’article, faites-le moi savoir, j’essaierais de vous parler du fait que faire l’amour (même si on est fatigué), c’est très bon pour la santé mais c'est avant tout la communion de deux êtres qui s'aiment !

A l'approche de la St Valentin
A l'approche de la St Valentin
A l'approche de la St Valentin
A l'approche de la St Valentin

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Articles récents

Hébergé par Overblog