Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Publié le par Gabriella
Un scandale de plus !

La polémique sur la nouvelle loi pour la vaccination fait rage. Le gouvernement européen nous impose la vaccination à outrance pour les nouveaux-nés : 11 vaccins à quelques mois de naissance (2 ans serait plus raisonnable ). Les clans « pour ou contre »  s’ affrontent sans vraiment s’entendre ni même s’écouter.

Pourquoi infliger un si grand nombre de nouveaux vaccins contenant de l’ aluminium alors qu’ il y a encore quelques mois, 4 obligatoires suffisaient ? Protection nous répond-on .  Les risques sanitaires sont grands. Les migrants nous apportent des maladies depuis longtemps éradiquées en Europe et par prudence vaccins à tour de bras !!!

On ne peut arrêter le flux grandissant des clandestins alors on apporte ces solutions: Solution à quoi ? A leur incompétence à gérer les migrants, leur inconscience devant tous les risques encourus par nos petits. On a le choix de ne pas les soumettre aux vaccins mais les portes des crèches, écoles leur seront fermées.
 Le Professeur Henri Joyeux, éminent cancérologue, a envoyé une pétition signée par 1,5 millions de personnes (c est pas une blague, c est énorme). Le ministre de la Santé doit réfléchir...ou pas.

Les laboratoires sont prêts. On ne recule pas devant tant de bénéfices. Une vie ne vaut pas grand chose. Le nombre de dossiers de victimes est faramineux (paralysie, autisme, sclérose en plaques, etc...) avec preuve à l appui.  On ferme les yeux, on joue à la roulette russe : si le bébé s en sort, c est normal sinon il sera peut être indemnisé . Une infirmière, mère de 3 enfants, disait :"C est comme si on me demandait de tuer mes enfants avec mes propres mains, la situation est intenable". En tant qu’ infirmière, on l’ oblige à se vacciner contre l’ hépatite sinon pas le droit de travailler, son médecin conciliant et conscient a signé le carnet de vaccination sans lui administrer le vaccin, convaincu qu’il était des effets secondaires.


Je me pose une question : nos dirigeants veulent-ils que l’ on vive en santé  sans avoir besoin de médocs  ?  Veut-on le bien être de la nouvelle génération qui sera gavée de saletés dès la naissance comme nos animaux élevés en masse ? Veut-on purifier l air, une alimentation saine et équilibrée ?
 Si cela était, nos gouvernants ne nous tenteraient pas à manger de la viande bourrée d antibiotiques et des légumes poussés avec des pesticides. On se soucierait davantage des nappes phréatiques, de la qualité de l air. On ouvrirait des écoles d herboristerie, naturopathie. L’apprentissage des plantes suffit bien souvent à nous soigner....On planterait des arbres fruitiers un peu partout pour que tous puissent en manger.

Une lutte, mes amis, que devient notre vie au quotidien. Je pense qu’ Heureux le simple d’ esprit, l’ inconscient qui vit béat.  J’ aimerais vivre dans une société où l’ on aurait le choix et nous pourrions ainsi frôler le bonheur car être heureux en bonne santé c’ est quand même mieux non ? 

Commenter cet article

emil 04/10/2017 13:28

C'est un débat sans fin...apres moi je ne veux convaincre personne mais qu'au moins on soit libre de pouvoir choisir.

gabriella 04/10/2017 13:39

Voilà, avoir le choix et cela parait tellement absurde de vacciner un nouveau-né avec un aussi grand nombre de vaccins qu 'il n y devrait même à débattre mais il faut contester encore et encore. Dans 5 ou 10 ans, la médecine nous dira qu'en effet c est peut-être un peu trop et surtout inutile. Leur opinion n est pas une vérité. Ne leur donnons pas tous les pouvoirs, nous avons des droits

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Articles récents

Hébergé par Overblog