Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Publié le par Gabriella
DE ROUILLE ET D'OS - Film de J. Audiard (2012)

Ce film de Jacques Audiard est une adaptation du recueil de nouvelles de Craig Davidson, auteur américain, "Un goût de rouille et d'os", publié en septembre 2005.

Dans leur travail d'adaptation, Jacques Audiard et le scénariste Thomas Bidegain ont pris quelques libertés avec le roman. Au lieu d'en reprendre le récit tel quel, ils ont décidé de s'attacher aux personnages, et plus particulièrement à la brutalité inhérente et au ton de l'histoire….

Le tournage s'est déroulé en octobre 2011, dans les Alpes-Maritimes, entre Cannes, Nice et Antibes (notamment au MarineLand de la ville) et en Belgique.

L’histoire commence dans le nord. Ali se retrouve avec Sam, cinq ans, dans les bras. C'est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Elle les héberge dans le garage de son petit pavillon, elle s'occupe du petit et il fait beau. A la suite d'une bagarre dans une boite de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Stéphanie est dresseuse d'orques à Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu'un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d'illusions. Il va l'aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre. Nous ne sombrons pas dans le pathos. Nous assistons à une résurrection, un appel de la vie.

Si je parle aujourd’hui de ce film, sorti en mai 2012, c’est qu‘il trotte encore dans mon esprit . Pourquoi en parler 2 ans plus tard ? Je l ai visionné près de 10 fois. L’histoire me plaît bien sûr et les acteurs aussi mais il parle surtout à mon instinct de survie.

Une fille qui a tout pour elle mais qui n’est pas heureuse perd ses jambes et comment la vie devient plus belle ensuite malgré ce désastre ? Elle rebondit grâce au regard de l'autre, un regard d'amour !

Comment s’adapter à ce monde malgré le destin qui bascule ? Souvent, nous subissons les coups qu’on nous assène et ne voyons pas la possibilité d’être heureux quand même et peut-être grâce à ce coup du sort. L’histoire est très optimiste. Bien sûr il y a Marion Cotillard, magnifique et Mattias Schoenaerts , un mec bourré de testotérone .C’ est un film que Jacques Audiard a vraiment réussi même si sa caméra se perd souvent : le soleil nous cache les personnages, les prises de vue ne sont pas des meilleures et c est sans doute « fait exprès ». Ce film vous bouleversera sans aucun doute…..

Commenter cet article

Marie Da Cruz 06/03/2014 19:05

Je suis tout à fait d'accord avec toi Gabriella ! Ce film que j'ai vu aussi, nous entraîne dans les dédales de vies écorchées. Cependant, l'accent est mis avant-tout, sur l'essence même de la vie, qui nous oblige à vivre malgré tout, presque malgré soi. Jacques Audiard, le réalisateur, a touché juste : il visait le cœur des hommes... Il les a atteint !

Gabriella 08/03/2014 13:44

Ah, Marie, je vois que nous avons la même sensibilité. Oui, Audiard nous a atteint au coeur. Nous nous reconnaissons car nous sommes tous un peu écorchés.....

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Articles récents

Hébergé par Overblog