Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Publié le par Gabriella
Nelson MANDELA (1918-2013)

"Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

Rolihlhala dit Nelson Mandela a été l’un des dirigeants historiques de la lutte contre le système de ségrégation raciale -apartheid- puis président d’Afrique du Sud.

Tout naturellement, il fait penser à la lutte de Gandhi dont il s’est inspiré. Il est avocat et participe à la lutte non-violente contre les lois de l’arpatheid mises en place par le gouvernement de son pays. La différence, entre ces 2 êtres d’exception, réside dans le fait que Mandela, très vite, s’aperçoit que la non violence ne résout pas tout.

En mai 1961, il lance avec succès une grève générale où les grévistes restent à leur domicile, obligeant le gouvernement à faire intervenir la police et l'armée. Il écrit et signe un plan de passage graduel à la lutte armée. Il coordonne des campagnes de sabotage contre des cibles symboliques, les installations publiques et militaires. De ce fait, en 1963, il est arrêté et emprisonné pendant 27 ans. Il devient un symbole de la lutte de l’égalité raciale et bénéficie d’un soutien international toujours plus croissant.

II y a beaucoup à dire sur le personnage mais une chose m’interpelle. Passer 27 ans en prison ….

« J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur mais la capacité à la vaincre. »

Dans le centre carcéral, les conditions de vie sont difficiles. Peu d’espace, pas de liberté ( lui qui se bat pour celle des autres). Il récite bien souvent à ses compagnons d’infortune, le poème "Invictus" (Invaincu) de William Henley. On lui fait casser des cailloux dans des carrières, tout est éprouvant, on veut tuer l’être humain. Comment a-t-il résisté ? Les Noirs reçoivent une ration de nourriture plus petite que celle des Blancs. Aucune visite, une lettre tous les 6 mois. Tout est fait pour le détruire et cependant Mandela semble renforcé. « Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l'étroitesse d'esprit. »

Il est cependant relâché en 1990 et obtient le Prix Nobel de la Paix en 1993. Son combat ne s’arrêtera pas, il mène une politique de réconciliation entre les Blancs et les Noirs. Il luttera contre les inégalités économiques, l’oppression et la pauvreté puis bien entendu le Sida.

« Toute ma vie, je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain. J’ai combattu contre la domination blanche et noire. J’ai chéri l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient en harmonie et avec les mêmes opportunités. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et agir. Mais, si besoin est, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir »

Ce combat a été celui de toute sa vie en effet. D'où a-t-il puisé sa force pour ne jamais faiblir devant l'injustice et l'adversité ? Il est né et mort pour cette cause. Il y a des personnes qui resteront à jamais dans le cœur de millions de personnes et Mandela fait partie des glorieux.

Avons-nous atteint cette liberté pour l’éternité ?

Son livre écrit en 1995 "Un long chemin vers la liberté" est une enrichissante autobiographie.

Commenter cet article

Emil 19/12/2013 21:53

Très beau combat. Il a du faire avancer les choses, malheureusement les récits que j'entends de ce pays concernant ces 10 dernières années me confirment que ce n'est pas assez. Les blancs ont toujours le monopole et ce sont toujours les noirs qui mendient. Si un homme meure on ne lancera pas d’enquête....il y en a trop ( la police fait la meme chose pour les vols de portables ne France, pourquoi perdre son temps, demain 25 cas similaires seront signalés... pas grave, sauf que dans ce pays on parle de vies humaines)
la valeur de l'homme est telle que l'on n' installe pas d'alarme sur sa voiture mais des lances flammes pour punir les voleurs....bref, vive mandela, espérons que d'autres poursuivront sa quête, il y a encore du chemin à faire.

Gabriella 20/12/2013 11:14

Je crains que la lutte ne doive continuer et ce, partout dans le monde. On a aboli l esclavage mais pas la souffrance humaine. Nous avançons dans le temps et les épreuves à surmonter sont toujours nombreuses que ce soit en Afrique, Inde ou ici même, chez nous. C'est le propre de la vie et des hommes d exception, il nous en faut...........

Delphine 14/12/2013 08:55

Encore un bel hommage !
J'espère sincèrement que son combat ne tombera pas dans l'oubli et que nous continuerons à porter ses valeurs...

Gabriella 14/12/2013 11:21

Coucou Delphine, oui moi aussi je l espère car il a donné sa vie mais à voir les combats en ce moment même, on peut souvent douter de l humanité. Bisous à tous

Philippe 10/12/2013 10:09

La PERFECTION N'EST JAMAIS DANS LES HOMMES mais parfois dans LEURS INTENTIONS?

Gabriella 10/12/2013 13:50

Ta phrase est tellement juste. Certains ont de fortes et belles intentions, ils peuvent frôler la perfection. Ils auront agi.
Malheureusement, il n est pas donné à tous cette force et cette volonté d'aller contre l'adversité. Dans le cas Mandela, ses intentions ont changé le monde, il est donc, selon moi, une certaine perfection

LA LISEUSE DE VILLAMAGNA

Littérature, Cinema, coups de gueule ou de coeur

Articles récents

Hébergé par Overblog